Accueil
/ Blog
Domiciliataire
8 min

Financement d'une entreprise et domiciliation

Par
Equipe de domiciliation Siize
Le
29/8/2022
Financement d'une entreprise et domiciliation
Rejoignez les partenaires SIIZE
et faites référencer votre centre !
Financement d'une entreprise et domiciliation
Domicilier votre entreprise sur Siize, à partir de 9,90 € HT !

Une législation relativement récente a créé le statut d'auto entrepreneur, ayant bientôt pris le nom de "micro entreprise", pour faciliter l'accès à une activité indépendante des opérateurs économiques, prenant ainsi en compte la relative possibilité de raréfaction de l'emploi salarié, notamment pour certaines catégories de la population, comme par exemple les personnes dont la spécialité est moins recherchée sur le marché "classique" de l'emploi, qui se retrouvent au chômage du fait d'un licenciement économique ou pour cessation de l'entreprise dont elles étaient des collaborateurs, ou encore qui sont trop avancées en âge pour espérer retrouver une activité salariée.

Entrepreneuriat et création d'une micro-entreprise

La création d'une telle activité sous le statut de micro-entreprise ne nécessite pas un apport en capital pour pouvoir s'immatriculer en qualité d'auto-entrepreneur. En revanche, il ne faut pas se leurrer : toute activité nécessite au démarrage de disposer d'un minimum de trésorerie disponible - hors frais de vie et de fonctionnement quotidiens - pour pouvoir démarrer dans des conditions permettant d'assurer la survie et la pérennité de l'activité, en attendant la facturation des biens ou des services livrés, et les encaissements de chiffre d'affaires correspondants.

Cette même législation, contrairement à des précédentes qui fixaient un minimum de capital social relativement important pour les activités envisagées en sociétés "traditionnelles"(EURL, SARL, SASU, SAS, SA) permet actuellement de créer une structure sociétaire moyennant un apport symbolique d'un (1) euro. Mais là aussi, cette mesure légale, pour séduisante qu'elle puisse paraître, ne doit pas masquer la réalité pratique du terrain. Le ou les associé(s) souhaitant démarrer une activité seront confrontés, comme le micro-entrepreneur cité ci-dessus d'ailleurs, à la nécessité de disposer de fonds, même modestes ou raisonnables, pour financer leur démarrage.

Quoi qu'il en soit, le "micro-entrepreneur" ou la société qui souhaite développer son activité doit en priorité pouvoir justifier d'une adresse légale pour pouvoir s'immatriculer d'une part, recevoir tous ses courriers et documents administratifs et commerciaux d'autre part, et développer son activité enfin.

C'est là qu'intervient la formule très pratique de la "domiciliation de son entreprise" pour permettre au candidat à la création d'activité de se doter d'un "siège social" dans des conditions de parfaite légalité et à un tarif minimum, puisqu'un contrat de domiciliation de base comprenant simplement une adresse légale et la réception du courrier susmentionné peut être obtenu moyennant un abonnement mensuel de l'ordre d'une vingtaine d'euros hors taxes environ.

Cette domiciliation peut être obtenue auprès d'une entreprise spécialisée dans ce genre de services appelée en terme technique un "domiciliataire", et en expression plus courante un "centre d'affaires" ; il s'agit ici d'une entreprise légalement autorisée à vendre ses services de domiciliation à d'autres entreprises qui deviennent ainsi domiciliées chez elle.

Avantages de cette domiciliation pour le financement d'une entreprise nouvelle

La domiciliation telle que décrite ci-dessus permet de disposer de manière simple, rapide et opérationnelle d'un minimum d'organisation logistique libérant l'esprit et le temps nécessaire pour pouvoir se consacrer à son "cœur de métier", à savoir la production des biens ou des prestations de services à vendre et à diffuser.

Indiquer ce recours à la domiciliation dans un "plan d'affaires" (plus communément appelé "business plan") peut)peut prédisposer favorablement des interlocuteurs financiers (associés au capital, banquiers, apporteurs extérieurs de fonds propres du type actionnaire sou "business Angels" par exemple), lesquels apprécieront le souci de conception d'un fonctionnement à l'économie, toujours bienvenu au démarrage d'un projet.

Par ailleurs, si le choix du domiciliataire (alias le "centre d'affaires" mettant à disposition des locaux de bon aloi, bien situés dans un quartier de ville honorable ou dans une zone de développement économique facilement accessible et au cœur d'un ensemble commercial et/ou industriel dynamique) a été judicieux, cela ne pourra qu'avantager la perception positive de l'image de marque de l'activité domiciliée par ses prospects, ses clients, ses fournisseurs, et faciliter ainsi la performance commerciale, et donc en principe contribuer au développement du chiffre d'affaires et de la rentabilité de l'opération, éléments auxquels se montrent toujours très sensibles… les partenaires financiers, qu'ils soient en interne (relations familiales aussi appelées "love money", associés porteurs de parts...) ou extérieurs (banquiers, financiers, bailleurs de fonds divers).

En effet, en marge des "fonds propres" (trésorerie propriété des créateurs d'activité), l'une des manières les plus répandues d'obtenir des fonds est l'emprunt bancaire. C'est là qu'il convient de s'efforcer de démontrer à l'interlocuteur bancaire le bienfondé de la manière d'envisager la création de l'activité. La présence d'une démarche de

Domiciliation présentant tous les avantages énumérés plus haut ne peut que contribuer à rassurer l'interlocuteur bancaire sollicité. Ce dernier pourra alors être enclin à modérer ses exigences en termes de garanties personnelles destinées à sécuriser le prêt qu'il accordera. La "caution solidaire et indéfinie" souvent demandée au principal associé fondateur constitue en effet l'un des points d'achoppement important rencontré au moment de la négociation d'un crédit. 

Les apporteurs de fonds personnes privées auront également tendance à adopter des appréciations assez voisines des interlocuteurs financiers institutionnels, et les arguments et avantages développés à l'usage de ces derniers ne peuvent également que "séduire "les premiers…

Enfin, les institutionnels administratifs ou les collectivités locales de proximité (Région, Département, Commune…), motivés par le développement économique de leur aire d'influence peuvent, selon le même principe d'appréciation de l'attrait d'un projet, et de sa domiciliation sur leur ère géographique et politique, accorder des subventions - non remboursables, et donc considérées alors comme de "quasi-fonds propres" - aux candidats entrepreneurs.

Il est enfin souvent efficace d'organiser des réunions avec tout ou partie des potentiels intervenants sur le projet dans les locaux - en général très professionnels - du domiciliataire. Le cadre d'accueil ne pourra alors que plaider en faveur du sérieux de l'opération de développement d'entreprise présenté.

Par ailleurs, les systèmes très contemporains de communication numérique - souvent mis à disposition par le "centre d'affaires" -  peuvent également contribuer à étendre le champ de prospection des participants potentiels au financement, ne serait -ce que par le recours maintenant assez répandu au "financement participatif" (communément connu sous le terme anglo-saxon de "crowdfunding").

Enfin, au sein même de ce centre d'affaires, il est possible de faire la connaissance de personnes ayant effectué le même "parcours du combattant" et qui se feront très probablement un plaisir, au cours d'une pause déjeuner à la cafétéria du centre d'affaires par exemple, de faire part de leur expérience et de conseils pour faciliter la démarche du nouvel arrivant, surtout si une complémentarité des activités se fait jour, ce qui peut être souvent le cas.

Ainsi un prédécesseur dans l'activité de création d'entreprise pourra peut-être expliquer les démarches pour accéder, par exemple, au micro crédit ou aux subventions, avec leurs avantages et leurs inconvénients vécus "en grandeur nature".

Alors, prêts pour une domiciliation d'entreprise facilitant grandement sa création et son financement ?

Rendez-vous sur notre site Siize pour disposer des meilleures adresses de domiciliation d'entreprises à Aix-en-Provence ou Avignon et de nombreuses autres villes à travers toute la France.

Devenir un centre de domiciliation agréé, grâce à l'agrément préfectoral

Avec Siize, accélérez significativement l'obtention de votre agrément préfectoral pour la domiciliation d'entreprise. Nous vous offrons des solutions efficaces pour franchir cette étape administrative rapidement et sans complication. Pour plus de détails, découvrez notre méthode sur comment obtenir rapidement votre agrément préfectoral avec Siize.

Ça pourrait vous intéresser

Vous souhaitez référencer votre lieu sur Siize.fr ?
Référencer mon centre !